2013
mardi 03
décembre

Interview de la Présidente de l´AIRSS

Logo officiel AIRSS

Sur le thème « travailler avec un(e) collègue en situation de handicap ».

Le Syndrome SAPHO attaque les articulations et les os principalement. En effet, le fait d’être diagnostiqué n’inclut pas le fait de présenter tous les tableaux de l’acronyme SAPHO. Par ailleurs, un malade n’a pas forcément de douleurs suffisamment aiguës pour boiter ou avoir besoin de se déplacer en béquilles, ou encore en fauteuil (cela arrive très rarement mais cela existe). Il est donc « nu », face à une population qui ne comprendra pas qu’il souffre pourtant le martyre. A l’œil nu, on ne voit pas les dégâts osseux et articulaires provoqués par la maladie. On ne voit pas non plus les douleurs « d’accompagnement » dites musculaires, ou la fatigue chronique qui s’installe chez de nombreux patients. Certains patients ont une fibromyalgie associée.