2008
vendredi 07
mars

Les victimes de maladies rares ne veulent pas être oubliées

Voir l'article intégral (pdf)


La Charente-Libre du 7 mars 2008

Souffrir d'une maladie rare c'est un peu la triple peine.

L'AIRSS tire la sonnette d'alarme... 

Le plan triennal des maladies rares qui alloue les fonds publics pour la recherche médicale s'achève cette année et nous craignons que certains des dix points actuellement répertoriés disparaissent totalement de la liste... 


Nota bene : le numéro de téléphone indiqué sur l'article n'existe plus.